Mot du Père curé – Juillet 2022

Les mois d’été sont l’occasion de prendre du repos après une année scolaire laborieuse, une activité professionnelle intense, un travail au foyer quelque peu éprouvant, ou encore un généreux engagement dans la communauté paroissiale. Quel que soit notre âge, nous avons besoin de consacrer ce temps nécessaire au repos sans quoi nous aurons du mal à poursuivre notre mission. Jésus lui-même, invite ses disciples à prendre des « vacances » au retour d’une mission particulièrement harassante. Voyant à quel point ils s’étaient donnés de la peine, Il leur dit : « Venez à l’écart dans un endroit désert et reposez-vous un peu » (Mc 6, 31).
Certes la période estivale est un temps pour arrêter nos activités professionnelles, relâcher la pression habituelle, mais en aucun cas suspendre notre vie spirituelle. Durant leurs « vacances », les disciples n’ont pas quitté Jésus. Ils L’ont suivi au « désert », lieu propice à l’intériorité et à la prière.
Aussi, pendant les nôtres, approfondissons notre relation à Dieu, seul ou en famille : en apportant à la plage ou à la montagne la vie d’un saint, un ouvrage spirituel, en partageant l’Évangile, en égrenant un chapelet au cours d’une randonnée familiale, en visitant un lieu de pèlerinage, en s’arrêtant dans une église paroissiale pour un temps d’intimité avec le Seigneur etc… Ce temps consacré à Dieu sera l’occasion de relire l’année écoulée et de réévaluer nos priorités à la lumière de sa Parole et sous l’onction de l’Esprit ; mais aussi de rendre nos cœurs plus sensibles aux besoins de nos proches. Après s’être reposés – brièvement – auprès de Jésus, les disciples ont pu accueillir les foules venues en grand nombre. Un temps de repos auprès du Seigneur, nous rend plus attentifs et disponibles à tous ceux que nous côtoyons, à commencer par nos proches : notre conjoint, nos enfants. Les écouter, passer du temps gratuitement avec eux, s’amuser ensemble, resserrent les liens familiaux que les multiples occupations du quotidien ont souvent distendus.
Durant cet été, puissions-nous (ré)apprendre à nous reposer en pensant à l’Autre ! Ainsi, nos vacances seront un temps de ressourcement personnel, familial et communautaire qui ne manquera pas de porter ses fruits !

Frère Jérémie

Messe et adoration réparatrice

De 17h30 à 19h

  • Vendredi 8 juillet en l’église de Puissalicon
  • Vendredi 15 juillet en l’église de Carlencas)

Pendant la messe, Jésus s’offre à nous.

Nous Lui offrons nos chants de grâce, de louanges et d’adoration.

Pourquoi adoration réparatrice ?

Pour réparer, restaurer notre alliance avec Dieu.

En venant adorer notre Roi, nous le faisons pour toute l’Église, mais pour ceux aussi qui ne L’aiment, pour ceux qui blasphèment, qui commettent des outrages…

Voilà pourquoi l’adoration est dite réparatrice.

Offrande pour Père Joseph-Marie VERLINDE

Le Père Joseph-Marie VERLINDE arrivant à l’âge de la retraite canonique, et sa santé ne lui permettant plus de poursuivre son ministère, Mgr Pierre Marie Carré a confirmé la nomination de frère Philippe et frère Jérémie comme curés in Solidum de la paroisse Notre Dame des Lumières et de St Martin de la Coquillade.

Pour remercier le Père Joseph-Marie de son profond investissement, une offrande sous forme d’une enveloppe lui sera remise lors de la rentrée paroissiale le dimanche 11 septembre à Saint Joseph de Mont-Rouge.
Si vous souhaitez y participer, vous pouvez vous rapprocher de :

    • Sabine 06.87.29.33.20 pour Notre Dame des Lumières
    • Nathalie 06.60.06.15.44 pour Saint Martin de la Coquillade

24 juin de 12 h à 19 h – Sacré-Cœur à Mont-Rouge

En 1675, Sainte Marguerite-Marie Alacoque, visitandine de Paray-le-Monial, a reçu des révélations du Seigneur, lui demandant qu’on vénère son Sacré-Cœur : « Voici ce Cœur qui a tant aimé les hommes qu’il n’a rien épargné jusqu’à s’épuiser et se consumer pour leur témoigner son amour. Et pour reconnaissance, je ne reçois de la plupart que des ingratitudes, par leurs irrévérences et leurs sacrilèges, et par les froideurs et les mépris qu’ils ont pour moi dans ce sacrement d’amour ».

La communauté monastique vous invite à vous joindre à son adoration du Saint Sacrement tout au long de la journée, de 5h30 à 18h30 (sauf durant la Messe) pour consoler le divin Cœur de Notre Seigneur Jésus et recevoir tous les trésors d’amour, de grâce, de miséricorde, de sanctification et de salut qu’il recèle pour chacun de nous.

12h00 : Messe
18h00 : Vêpres
18h30 : Procession du Saint Sacrement

Confessions à la demande.