Mot du Père curé – Décembre 2022

Une Nouvelle Année liturgique commence avec ce Temps de l’Avent, débuté il y a quelques jours et qui va nous conduire à la plus belle des fêtes
« Noël ».
La Nativité de Jésus, le Fils de Dieu qui s’est fait chair, ravive les petits et les grands, un Sauveur nous est né pour le Salut des hommes. Cet évènement lorsqu’il s’est produit n’a pas fait beaucoup de bruit, c’est incognito que Celui qui a changé la Face du monde à jamais est venu. Il n’y a que des bergers, des personnes simples, curieuses, qui à l’annonce des anges, sont allés voir ce qui se passait dans cette grotte de Bethléem. Ce mystère de sa naissance continue dans les cœurs de tous les hommes qui osent L’accueillir, Lui ouvrir la porte de leurs âmes, et nous aurions peur d’un Dieu qui a pris le visage d’un
Nouveau-Né ?
Frères et sœurs, et je m’associe à vous, tournons-nous avec confiance vers Notre Dieu qui n’a pas hésité à venir demeurer parmi nous, à revêtir notre humanité, pour que nous puissions demeurer en Lui. Oui c’est dans le cœur de Dieu que nous avons notre place. Personne, ni puissance, ni aucun évènement, ne pourront nous arracher de sa main, telle est notre espérance.
Avec Saint Jean Paul II, préparons-nous à accueillir Notre Rédempteur :

« L’Avent est un temps marial par excellence,
car Marie est celle qui, de façon exemplaire,
a attendu et accueilli le Fils de Dieu fait homme.
Que la Sainte Vierge nous aide
à ouvrir les portes de notre cœur au Christ,
Rédempteur de l’homme et de l’histoire.
Qu’elle nous enseigne à être humbles,
car le regard de Dieu se pose sur l’humble ;
qu’elle nous fasse comprendre toujours plus la valeur de la prière,
du silence intérieur, de l’écoute de la Parole de Dieu ;
qu’elle nous pousse à une recherche intime et sincère
de la volonté de Dieu,
même lorsque celle-ci met en crise nos projets ;
qu’elle nous encourage à attendre le Seigneur,
en partageant notre temps et nos énergies
avec ceux qui sont dans le besoin.
Mère de Dieu, Vierge de l’attente, fais que le Dieu qui vient,
nous trouve prêts à accueillir l’abondance de sa Miséricorde. »

Bon (en)Avent, vers Notre Rédempteur

Frère Philippe

Samedi 10 décembre de 9h30 à 12h : Journée Mondiale de la Jeunesse

Appel au partenariat pour JMJ Lisbonne 2023

Les JMJ sont une formidable aventure spirituelle et humaine. Depuis des années, des millions de jeunes y ont participé sur les 5 continents ; cela a changé leur vie et leur regard sur le monde.

Cette année, celles-ci auront lieu à Lisbonne, au Portugal, du 25 juillet au 9 août 2023.

Le diocèse de l’Hérault souhaite donner la possibilité à tous les jeunes de la région, quelle que soit leur situation, de participer à ce rassemblement d’envergure internationale.

Pour cet événement regroupant plus d’un million de participants, entre 35 000 à 80 000 français y participent. Nous souhaitons emmener, de notre côté, 300 jeunes âgés de 18 à 35 ans.

Un événement d’une telle ampleur a un certain coût. C’est pourquoi nous faisons appel à tous les hommes et femmes prêts à soutenir ce mouvement de ferveur, de joie et d’espérance pour nous aider, d’une manière ou d’une autre, pour que le plus grand nombre de jeunes de notre département y participent.

Château de Flaugergues, 11744 avenue Albert Einstein Montpellier

Informations : 06 66 41 85 62

Messe : Samedi 3 décembre à Puimisson 9h

Messe suivie d’une adoration.

Confessions possibles.

 

La communion réparatrice des premiers samedis du mois en l’honneur du Cœur Immaculé de Marie

                                          

Les demandes de Notre-Dame

C’est au cours de l’apparition du 13 juillet 1917 que Notre-Dame parla pour la première fois des premiers samedis du mois en révélant aux petits voyants : « Je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis du mois. »
Notons que la Sainte Vierge parle des premiers samedis du mois de façon générale, sans en préciser le nombre. Ce n’est que le 10 décembre 1925 à Pontevedra qu’elle le fera. Voici les paroles de Notre-Dame que sœur Lucie entendit ce jour-là (tirées d’une lettre à son confesseur, le père Aparicio) :

Vois, ma fille, mon Cœur entouré des épines que les hommes m’enfoncent à chaque instant, par leurs blasphèmes et leurs ingratitudes. Toi, du moins, tâche de me consoler et dis que tous ceux qui

  • pendant cinq mois, le premier samedi,
  • se confesseront,
  • recevront la sainte Communion,
  • réciteront un chapelet
  • et me tiendront compagnie pendant quinze minutes, en méditant sur les quinze mystères du Rosaire
  • en esprit de réparation,
    Je promets de les assister à l’heure de la mort, avec toutes les grâces nécessaires pour le salut de leur âme.

https://www.fatima100.fr/les-premiers-samedis-du-mois/18-la-communion-reparatrice-des-premiers-samedis-du-mois

Samedi 3 décembre à 14 h 00 min – 4 décembre à 17 h 30 min

Week-end spirituel : Parler aux anges

Le temps de l’Avent s’ouvre sur les pages belles et mystérieuses de l’Annonciation à Marie et à Joseph. Dans la simplicité de la vie à Nazareth, l’un et l’autre reçoivent la visite d’un ange… Ces êtres célestes sont-ils donc aussi accessibles ? Comment font-ils partie de la vie chrétienne, quel rôle le Seigneur leur attribue-t-il ? Est-il possible de leur parler ? Une lecture des récits bibliques guidée par le frère Dominique Joseph recueillera les lumières de la Révélation sur ces questions.

Inscription obligatoire : https://fsj.fr/fsj/anges-spirituel-2212/

Samedi 26 novembre : veillée pour la Vie

A l’église de Caussiniojouls

  • De 20h à 21h30 : Veillée avec adoration du Saint Sacrement, louanges et meditations.
  • De 21h30 à 6h30 : adoration du Saint Sacrement
  • 6h30 Laudes

 » Il est urgent de se livrer à une mobilisation générale des consciences et à un effort commun d’ordre éthique pour mettre en oeuvre une grande stratégie pour le service de la vie.

Une grande prière qui parcourt le monde entier est une urgence. » Jean-Paul II Evangelium Vitæ n°95 & 100

Mamans en désert 26 novembre à 9 h 30 min – 15 h 30 min

En silence à l’écoute de Dieu, un temps pour se ressourcer, une journée pour les mamans.

Eucharistie, enseignement, adoration, confession, prière personnelle, repas préparé par les moniales, temps de partage…

Si vous êtes intéressée, merci de vous rendre sur cette page https://fsj.fr/fsj/mamans-desert-2110/ et remplir le formulaire. Nous confirmerons votre inscription par email.