Mercredi 26 juin à 20h30

Spectacle Sainte Faustine

Les auteurs ont travaillé sur le récit de la vie de la sainte tout en mettant en avant son combat spirituel et son message d’espérance sur la Miséricorde Divine.

A saint Joseph de Mont-Rouge à 20h30 (20 rue du château d’eau à Puimisson)

Obsèques du lundi 17 au dimanche 23 juin

  • Lundi 17

à 14h30 en l’église du Bousquet d’Orb, Monsieur Claude CANNAC (80 ans)

  • Mardi 18

à 15h en l’église de Saint Gervais sur Mare, Madame Micheline GELI (83 ans)

  • Jeudi 20

à 9h30 en l’église de Saint Louis de Bédarieux, Monsieur François BERLINDIS (82 ans)

  • Vendredi 21

à 10h30 en l’église de Saint Louis de Bédarieux, Monsieur Emile MOUSTELON (90 ans)

Très belle fête du Sacré-Coeur

La prière au « Sacré-Cœur de Jésus » de sainte Marguerite-Marie Alacoque

« Ô très amoureux Cœur de mon unique amour Jésus, ne pouvant vous aimer, honorer et glorifier selon l’étendue du désir que vous m’en donnez, j’invite le Ciel et la Terre de le faire pour moi ; et je m’unis à ces ardents séraphins pour vous aimer.

Ô Cœur tout brûlant d’amour, que n’enflammez-vous le Ciel et la Terre de vos plus pures flammes pour en consommer tout ce qu’ils enserrent, afin que toutes les créatures ne respirent que votre amour !

Changez-moi tout en Cœur pour vous aimer, en me consommant dans vos plus vives ardeurs.

Ô feu divin, ô flammes toutes pures du Cœur de mon unique amour Jésus, brûlez-moi sans pitié, consommez-moi sans résistance !

Ô amour du Ciel et de la Terre, venez, venez tout dans mon Cœur pour me réduire en cendres !

Ô feu dévorant de la Divinité, venez, venez fondre sur moi ! Brûlez-moi, consommez-moi au milieu de vos plus vives flammes, qui font vivre ceux qui y meurent.

Ainsi soit-il ! »

Prière au « Sacré-Cœur de Jésus » de sainte Marguerite-Marie Alacoque (1647-1690).

« Ô très amoureux Cœur de mon unique amour Jésus, ne pouvant vous aimer, honorer et glorifier selon l’étendue du désir que vous m’en donnez, j’invite le Ciel et la Terre de le faire pour moi ; et je m’unis à ces ardents séraphins pour vous aimer.

Ô Cœur tout brûlant d’amour, que n’enflammez-vous le Ciel et la Terre de vos plus pures flammes pour en consommer tout ce qu’ils enserrent, afin que toutes les créatures ne respirent que votre amour !

Changez-moi tout en Cœur pour vous aimer, en me consommant dans vos plus vives ardeurs.

Ô feu divin, ô flammes toutes pures du Cœur de mon unique amour Jésus, brûlez-moi sans pitié, consommez-moi sans résistance !

Ô amour du Ciel et de la Terre, venez, venez tout dans mon Cœur pour me réduire en cendres !

Ô feu dévorant de la Divinité, venez, venez fondre sur moi ! Brûlez-moi, consommez-moi au milieu de vos plus vives flammes, qui font vivre ceux qui y meurent.

Ainsi soit-il ! »