Mot du Père curé – Mai 2022

Pâques, l’impossible devient possible
L’impossible devient possible ! C’est le message de la fête de Pâques.
Les chrétiens croient que Jésus qui était mort sur la croix le vendredi s’est manifesté vivant pour toujours au matin de Pâques.
L’impossible devient possible et pourtant nous voyons que notre monde est toujours agité de conflits et de guerres, nous sommes inquiets en pensant au dérèglement climatique et à la crise du Covid et nous pourrions poursuivre en égrenant tout ce qui ne va pas aujourd’hui.
Croire que l’impossible devient possible n’est pas céder à la naïveté.
C’est croire que le mal n’a pas le dernier mot.
La vie nouvelle manifestée à Pâques fait surgir des artisans de paix et de réconciliation, des prophètes d’un nouveau monde.
Tout cela dépasse les seules forces humaines.
Il faut nous représenter le matin de Pâques comme le jaillissement d’une vie nouvelle capable de tout renouveler.
Jusqu’à présent, cette vie est restreinte, mais viendra un jour où elle se déploiera et transformera notre monde à travers ceux et celles qui l’accueillent.
Dès à présent, c’est en cherchant à susciter l’espoir dans les pires situations et en voulant être des artisans de paix que nous accueillons le message de Pâques.

Je vous souhaite une très belle fête de Pâques !

+ Pierre-Marie Carré
Archevêque de Montpellier